• RAFFESTIN C., 1977, « Paysage et territorialité », Cahiers de Géographie du Québec, n°21,p. 123-134.
  • RAFFESTIN C., 1980, Pour une géographie du pouvoir, LITEC.
  • REBOUL S., « Pratiques paysagères : introduction à une écologie culturelle humaniste », Marges, 10 | 2010, 52-68.
  • RENAUD Y., TONNELAT S., 2008, « La maîtrise d’oeuvre sociologique des Jardins d’Eole. Comment construire une gestion publique ? », Les annales de la recherche urbaine, n°105, pp. 55-65.
  • RIMBERT S., 1973, Les paysages urbains. Paris, PUF.
  • RIPPOL F., VESCHAMBRE V., 2002, « Face à l’hégémonie du territoire : éléments pour une réflexion critique », Lire les territoires, Tours, Presses universitaires François Rabelais, Tours, p. 300.
  • ROBIC, M.-C., TISSIER, J.-L. & PINCHEMEL, P., 2011, Deux siècles de géographie française: une anthologie, Paris, CTHS, 560 p.
  • ROCHE A., 2007. Les unités et structures paysagères dans les atlas de paysages, Rapport de fin d'études, INH / Direction de la nature et des paysages, 70 p.
  • ROCHE A., 2009. Carte des unités paysagères : méthode et description, Rapport de la Convention pluriannuelle d’objectifs DNP-CNRS LADYSS 2007-2009, 10 p.
  • ROGER A., 1997. Court traité du paysage, NRF, Gallimard.
  • ROGER A., dir. 1995. La théorie du paysage en France, 1974-1994, Seyssel, Champ Vallon.
  • ROUGERIE G., et BEROUTCHACHVILI, N. 1991, Géosystèmes et paysages : bilan et méthodes, Armand Colin.
  • Rumpala, Y., 1998. Les ambiguïtés d’une intervention publique dans la préservation des paysages : retour sur les labels « Paysages de reconquête », Natures Sciences Sociétés, 6, 3, 39-44.